Faculté des arts
DESS en théâtre de marionnettes contemporain
Présentation du programme

Le théâtre de marionnettes contemporain est un art en pleine effervescence au Québec et au Canada, ce dont témoigne le développement du milieu professionnel : naissance de nouvelles compagnies, offre diversifiée de stages – notamment par l’Association Québécoise des Marionnettistes – formations à l’étranger, etc.

De son côté, l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal s’est montrée fort avant-gardiste puisqu’elle offre depuis ses débuts de nombreux cours en théâtre de marionnettes contemporain. Partie intégrante des enseignements donnés aux différents profils d’études du baccalauréat en art dramatique, ils ont contribué à initier à la marionnette de nombreux artistes œuvrant maintenant au Québec et à l’étranger.

Devant le succès de ces cours et face au désir exprimé par bon nombre des étudiants de parfaire leurs connaissances dans ce domaine et d’apprendre les fondements du métier de marionnettiste ; considérant le besoin croissant des artistes professionnels d’accéder à un enseignement spécialisé ; l’équipe des marionnettistes enseignant à l’École supérieure de théâtre* a mené dès l’automne 2001 une réflexion sur le bien-fondé et la faisabilité d’y créer une formation et un diplôme.

Ainsi est né le DESS de théâtre de marionnettes contemporain, qui a accueilli en 2007 une première promotion d’étudiants, suivie de deux autres jusqu’à l’été 2013. Après une modification majeure du programme visant à le garder au plus proche des besoins spécifiques des artistes marionnettistes d’aujourd’hui, le DESS s’apprête à accueillir une nouvelle cohorte à l’automne 2015.

Né de l’effervescence du milieu professionnel québécois et canadien, ce diplôme y contribue donc désormais de façon certaine en participant au développement d’une relève de marionnettistes tournés vers la recherche et l’innovation. Le programme offre à ces artistes une gamme d’outils à la fois théoriques et pratiques pour les aider à mettre au service de leur propos la singularité du théâtre de marionnettes.

La réflexion menée au cours des études s’articule particulièrement autour de deux axes centraux : la question des fondements des arts de la marionnette et celle de ses interactions avec les autres disciplines artistiques. Ces questions sont fondamentales dans un contexte où la notion d’interdisciplinarité devient prépondérante dans les recherches scéniques et visuelles – la marionnette étant elle-même, de par sa nature d’objet plastique au service de la scène, au point de convergence entre différents arts.

* Les artistes et enseignants ayant élaboré et structuré les contenus du programme sont : Marthe Adam, professeure et responsable du projet, les professeur-e-s Michel Fréchette, Martine Beaulne et Francine Alepin, et les chargés de cours André Meunier, Patrick Martel, Alain Lavallée et Pierre Tremblay.